Babillard et nouvelles


Député Richelieu Sylvain Rochon-Point de service à Saint-Jude


COMMUNIQUÉ

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Sylvain Rochon ouvre un point de service à Saint-Jude

pour mieux desservir la population

Sorel-Tracy, le 1er décembre 2016 – Le député de Richelieu à l’Assemblée nationale, Sylvain Rochon, a annoncé l’ouverture d’un point de service à Saint-Jude, afin de mieux desservir les citoyennes et les citoyens du sud de la circonscription. Situé dans les locaux du CLSC, ce bureau sera ouvert tous les jeudis de 9 h  à midi  et de 13 h 30 à 17 h et ce, dès le 8 décembre prochain. Ainsi, la population des municipalités de Saint-Bernard-de-Michaudville, de Saint-Jude, de Saint-Louis, de Saint‑Marcel‑de-Richelieu, de même que celle du sud des municipalités de Saint-Ours et Saint‑Aimé n’aura plus à se déplacer à Sorel-Tracy, où est situé le bureau principal, pour avoir accès aux services offerts et obtenir des réponses à ses questions. Le local est situé au 938 rue du Centre à Saint-Jude, dans l’édifice abritant le CLSC.

L’industrie agro-alimentaire comme levier de développement

Le député a d’ailleurs tenu à préciser que l’ouverture de ce bureau se voulait aussi un signal à l’effet qu’une région, ce n’est pas juste sa ville-centre mais toutes les municipalités qui la compose. « Les municipalités rurales sont essentielles au fonctionnement et à la croissance de l’écosystème que constitue une région », a-t-il soutenu. « Leur activité économique, principalement axée sur l’agriculture et l’élevage, peut avoir des retombées considérables autant pour elles que pour la ville centre, si une réelle collaboration s’établit, par exemple dans des projets de transformation et de commercialisation. »

L'industrie agroalimentaire est en effet loin d’être négligeable. Elle représente près de 10% du PIB du Québec, soit 34,3 milliards de dollars, en plus de favoriser la création et le maintien de plus de 500 000 emplois directs, indirects et induits. Elle a une incidence sur le secteur manufacturier et sur ceux du transport et du commerce, ce qui en fait un puissant levier de développement. « C’est une industrie en pleine mutation mais très dynamique, qui peut s’inscrire avantageusement dans les projets de diversification de notre région », a insisté Sylvain Rochon. « C’est pourquoi je me suis beaucoup intéressé aux questions agricoles depuis mon élection, et que suis intervenu à plusieurs reprises auprès du ministre responsable, en faveurs de nos agriculteurs. Et c’est pourquoi je vais continuer à le faire. »

– 30 –

SOURCE :          Bureau du député de Richelieu

                             Sylvain Rochon

                             450-742-3781